La cathédrale arménienne à Paris et la statue de Komitas

La visite commencera dans le Jardin d’Erévan, devant la statue du Révérend Père Komitas, dont la brillante carrière de compositeur fut interrompue par le premier génocide du XX siècle. Mort à Paris, il laisse un héritage remarquable, source intarissable pour la musique arménienne mais aussi richesse universelle de l'art musical.

Ensuite, rendez-vous avec l’histoire de la plus ancienne des églises chrétiennes, l’Eglise Apostolique Arménienne, à la Cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste, dans le même quartier. Construite au début du XX siècle, c’est un témoin vivant de la richesse artistique, spirituelle et matérielle de la communauté arménienne à Paris.

Dans la cour de la Cathédrale, vous découvrirez l’original art des katchkars, croix finement sculptées dans la pierre, et de leur symbolisme depuis le X siècle.

La visite se termine devant l’Eglise Notre Dame de Consolation. De culte catholique, c'est une œuvre du même architecte, construite sur l'emplacement du Bazar de la Charité.

Lieu de rendez-vous : le Jardin d’Erévan, devant la statue de Komitas